Mon shopping

Depuis plusieurs années, investie dans ma démarche zéro déchet j’ai entrepris le changement complet de mon mode de consommation et me suis tournée vers les solutions alternatives qui pour moi aujourd’hui ont un véritable sens.

Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques, j’ai passé le cap de l’achat d’occasion.

La garde robe peut-être un poste de dépense important, mon histoire personnelle m’a appris à faire avec moins et donc à découvrir les alternatives.
Nous avons gardé notre mode de consommation plus conscient.

Il est donc inévitable de parler de l’impact environnemental de notre consommation de textile !
Les vêtements d’aujourd’hui ne ressemblent en rien avec les vêtements de qualité qu’on pu connaître certaines générations…

Quelques idées, ici pour bien faire le tri du dressing. Et pour la vidéo c’est .


Je vais te parler ici d’une vision qui est encore présente pour certains et qui l’était pour moi il y a encore quelques années !


Le fait que l’achat d’occasion soit assimilé à un manque de ressources financières suffisantes.

Alors certes, l’aspect économique n’est pas  à négliger mais à l’heure actuelle ce fondement n’a plus lieu d’être.

L’économie circulaire fait et fera partie de l’avenir !

La plupart de mes achats, je les fais à la boutique Sacré Dressing Emmaüs de Pontivy.

Avec le recul je suis heureuse d’avoir un regard bien différent sur ma consommation de textile et celle-ci en général.

Sortir d’un état de consommation à outrance me permet aussi de ne plus approuver la façon de faire de bons nombres d’entreprises et donc de l’industrie du textile !

Je me suis donc intéressée de plus près à cette boutique que je connais puisque j’y suis cliente.

J’avais envie de comprendre le fonctionnement de celle-ci.

La boutique de Pontivy

Sacré Dressing a vu le jour en 2005. Sa mission est simple, revendre le surplus de vêtements collecté par Retritex, entreprise pour la collecte et la valorisation des textiles en fin de vie par le tri et le réemploi.

Ce qui différencie Retritex et Sacré Dressing des entreprises classiques, c’est qu’elles recherchent la performance économique non pas pour le profit, mais pour atteindre des objectifs sociaux.

Chaque euro généré est réinvesti à des fins de lutte contre l’exclusion et de réinvestissement dans l’entreprise.

De 6 employés au début de l’activité à 80 aujourd’hui (Retritex + Sacré Dressing), l’activité croule sous 19 tonnes journalières de textiles, chaussures, etc …

Cela en dit long sur le secteur de la mode.

19 Tonnes !!! Sur un secteur comme le Morbihan. C’est fou !

Pour ces entreprises, la vocation première, c’est l’humain.
Les valeurs d’Emmaüs sont marquées, notamment par l’insertion professionnelle et la formation.

En ce moment même un grande vente est organisée. Du 2 au 16 Novembre.

Certains partenaires comme Rejoué font dons de matériels.

C’est une association qui a pour but de collecter, trier, revaloriser et revendre des jouets ayant déjà servi pour qu’ils fassent à nouveau le bonheur des enfants. 

Le réemploi comme solution pour réduire les déchets et éviter la surproduction.

Le réemploi, est un véritable allié du zéro déchet.

À l’heure où l’achat d’occasion se démocratise.

Je suis heureuse de pouvoir acheter d’occasion tout en aidant une entreprise pour l’emploi de salariés en insertion.

Carole Falini
Facebook
Youtube
Pinterest
Instagram

Abonnez-vous à notre newsletter The Familly Cocotte

Et découvrez notre guide:

Les premiers pas minimaliste




“Près de chez nous”, la carte collaborative, écologique et solidaire !

"Près de chez nous", la carte collaborative, écologique et solidaire !

Avec plus de 10.000 acteurs locaux engagés dans la Transition : magasins bio, vente directe de producteurs, AMAP, écoles alternatives, éco-habitat...

cropped-cocotte3-1-1400x400

Social

De la réduction des déchets à Zéro déchet, tout est là pour vous

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial